Actualités

Actualités

Sortie du livre « Berchères l’Evêque devenu Berchères Les Pierres »

Un livre sur Berchères L’Evêque relate une partie de son histoire avant la révolution.

Ce livre est disponible au prix de 17 euros ou 22 euros si frais d’expédition.

pour tous renseignements complémentaires: contact@berch-pierre.fr

 

Vous y découvrirez ses seigneuries avec la famille de Bernardin en particulier, l’importance des Evêques qui possédaient la plus grande partie de Berchères. Vous connaîtrez l’histoire de la ferme épiscopale ,du château du Metz et ses occupants de Louis de Montguyon jusqu’à la famille Marchand . Ce livre parle aussi des métairies disparues dont la ferme des Templiers à Bussay mais aussi d’un trésor découvert par hasard.

Le dernier chapitre du livre est consacré aux archives diocésaines pour aborder une partie plus récente du village devenu Berchères Les Pierres.

Le prix de ce livre est de 17 euros.

 

Si vous souhaitez acquérir ce livre, vous pouvez  nous contacter  sur la page du site: contact@berch-pierre.fr

Voici quelles illustrations extraites du livre:

6eme Berchéroise, dimanche 18 juin 2017

Les  gobelets  à  l’effigie  de  la « Berchéroise » et  les  tickets  de  tombola récupérés, les 260 marcheurs  sont partis  du portail sud de la Cathédrale pour se rendre au bois de la Garenne à Berchères les Pierres, où se trouve la carrière qui a servi à construire la Cathédrale de Chartres.

Randonnée organisée par l’association Berch-Pierre pour la 6eme année. Après la traversée de la basse ville, un arrêt à la porte Guillaume, longé les bords de l’Eure et passé Le Coudray, les randonneurs ont été accueillis  par Monsieur le Maire de Gellainville qui offrait un rafraîchissement copieux bienvenu car il commençait à faire très chaud.

Le village de Berchères traversé, tout le monde s’est retrouvé au pot d’accueil puis au pique-nique servi par les bénévoles de l’association.Un crêpier proposait des galettes au sarrasin et des crêpes au froment. Un tailleur de pierres expliquait tout de son art et des qualités de la pierre de Berchères. L’association « Abeille Eurélienne » avait délégué des apiculteurs et l’on pouvait acheter du miel de printemps récolté il y a quelques semaines.

On pouvait également se fournir en « Bercaillou » pavé de pain confectionné à base de farine RETRODOR.

La tombola qui a suivi a comblé les gagnants car les lots étaient de très bonne qualité.

Merci aux généreux donateurs et à nos fidèles partenaires qui permettent la réussite de notre « Berchéroise ».

Nous allons bientôt publier un livre qui relate l’histoire de notre village. Une souscription est possible sur ULULE.

La date de sa parution sera indiquée sur le site www.berch-pierre.fr

SORTIE ANNUELLE à EPERNON

Le samedi 27 avril 2017

C’est sous le soleil que les 26 participants sont accueillis au Conservatoire des Meules et Pavés d’EPERNON par Marcel LE CORRE à 9 heures.

Nous partons pour une visite de la vieille ville menée par Eric RAYNEL, Président du Conservatoire.

Cité médiévale, EPERNON est une ville riche d’histoire et nous découvrons, à travers nombre d’anecdotes, des rues aux noms évocateurs du moyen- âge, son pressoir, le plateau de Diane où se trouvait le château, l’Eglise St Pierre du XIème siècle et son prieuré où les sœurs nous ont préparé un sympathique repas.

Après une ballade dans le parc du prieuré, nous repartons pour le Conservatoire où nous découvrons l’histoire des carrières de grès et de silex, ses pavés et ses meulières.

A la suite de cette très intéressante visite, Marcel nous guide vers la découverte de différents sites dont l’exposition à la gare et d’anciens fronts de taille et de vestiges de carrières.

Après de sincères remerciements à Marcel et Eric, tous deux passionnés par l’histoire de leur ville, les participants repartent enchantés de cette journée et ravis d’avoir découvert EPERNON,si proche et d’un passé si riche.

La Berchéroise – dimanche 26 juin 2016

« La Berchéroise » marche de la Cathédrale de Chartres à la carrière de Berchères les Pierres
(environ 13 km)

Une « Berchéroise » sous le signe de la discipline, du civisme et de la convivialité.

Après avoir reçu leur ticket d’inscription et un gobelet bleu réutilisable à l’effigie de la « Berchéroise », les 168 participants ont quitté le portail sud de la Cathédrale alors que les cloches sonnaient 9 heures.

Bannière en tête, escortés par les bénévoles de Berch-Pierre en gilets jaunes, les randonneurs sont descendus à la porte Guillaume, puis ont emprunté les bords de l’Eure jusqu’à Saint Brice et traversé Le Coudray avant d’arriver à Gellainville.

Comme d’habitude, Monsieur le Maire, Michel PREVEAUX, avait préparé un buffet frugal qui a enchanté nos marcheurs pour repartir dans la joie et la bonne humeur.

La traversée de la plaine, par le « chemin des carriers » et du village ne fut qu’une formalité.

Arrivé au bois de la Garenne, le groupe a emprunté le chemin intérieur de la carrière qui passe devant l’ancien front de taille et la carrière toujours en exploitation. Avant d’arriver sur l’aire du pique-nique, tout le monde a pu se rafraîchir au pot d’accueil situé à l’entrée du bois et déguster les spécialités offertes par « fumaison et marmiton » accompagnées des amuses-bouches habituels. Les boissons étaient servies par les bénévoles de Berch-Pierre qui ont aussi assuré le barbecue et le pique-nique.

Un crêpier professionnel confectionnait des galettes au sarrasin et des crêpes au froment pendant que cuisait, dans le four à bois, le « bercaillou », pain en forme de pavé à la texture et au gout unique, confectionné par tois boulangers passionnés.

L’ambiance était assurée par le groupe musical « TRIOTRAD », composé d’un accordéon diatonique, d’une guitare et d’une chanteuse qui a enchanté l’auditoire en reprenant les refrains de tubes de la fin du siècle dernier.

Le tirage au sort des tickets a ravi les vingt-cinq gagnants et la journée s’est terminée par une visite guidée de la carrière, avec en prime les commentaires de Monsieur Marcel GIRAULT (spécialiste des transports au Moyen-Âge), qui par son érudition a captivé et amusé son auditoire. Il faut dire que le transport des pierres au Moyen-Âge reste encore une énigme dans bien des cas.

Le car permettant à Monsieur Patrick GEROUDET, adjoint à la promotion, au tourisme et au patrimoine de la ville de Chartres, de rapatrier les chartrains étant arrivé, l’heure de nous séparer avait sonnée.

Ce fut une réussite. Nous avons reçu de nombreux messages de félicitation et d’encouragement. Merci et félicitation à tous les bénévoles de Berch-Pierre qui ont mouillé le tee-shirt et œuvré avec le sourire pour faire en sorte que la « Berchéroise » devienne INCONTOURNABLE. Nous vous disons à l’année prochaine.

Petit rappel : il existe un chemin de randonnée, emprunté par plus de mille personnes l’année dernière, autour et dans le bourg qui monte à la carrière. Ce lieu mérite d’être pérennisé.